Comment se faire rembourser les soins de médecine douce par sa mutuelle ?

En France, de plus en plus de patients ont recours à la médecine douce. Cette dernière comprend notamment la sophrologie, la luminothérapie, l'acupuncture, la réflexologie, ou encore l'homéopathie. Comment être remboursé de ces soins ? Est-il nécessaire de souscrire une mutuelle pour en être remboursé ? Focus sur la médecine douce et ses remboursements.

soins de médecine douce remboursables par les mutuelles

Qu'est-ce que la médecine douce ?

La médecine douce est une médecine naturelle, qui se substitue ou complète les techniques de la médecine traditionnelle. La plupart du temps, elle permet d’éviter l’usage de produits pharmaceutiques. 

Utilisées pour soigner de nombreux maux, les pratiques de la médecine douce peuvent être regroupées en trois catégories : 

La liste des exemples de soins n’est bien-sûr pas exhaustive.

La Sécurité Sociale rembourse-t-elle la médecine douce ?

La Sécurité Sociale prend en charge seulement quelques soins de médecine douce. En effet, la plupart de ces prestations de santé étant récentes, les remboursements ne sont pas encore effectifs.

À titre d'exemple, l'Assurance Maladie rembourse à hauteur de 70% les séances d'hypnose et d'acupuncture. Les médicaments homéopathiques sont, eux, remboursés à hauteur de 15%.

Comment choisir son contrat de mutuelle pour être remboursé au mieux sur la médecine douce ?

Si vous avez des besoins en matière de médecine douce, il est primordial de souscrire un contrat de mutuelle qui s'y adapte. Cette dernière vous permettra d'être remboursé ou d'obtenir un forfait pour ces soins.

Bon à savoir : certaines mutuelles proposent des forfaits consacrés à la médecine douce. Afin, de savoir quels organismes en font partie, la meilleure solution est de faire votre recherche sur un comparateur d'assurance.

Comparez les meilleures mutuelles remboursant la médecine douce en 2 clics :