Mutuelle renforcée en optique : comment couvrir les verres progressifs, les lunettes et les lentilles des petits et des grands

La Sécurité Sociale ne rembourse que très peu, voire pas du tout certains soins en optique. En conséquence, si vous avez des besoins sur ce poste de santé, il est nécessaire de souscrire un contrat de mutuelle vous garantissant le remboursement de ces soins (lunettes, verres, chirurgie, …). Dans cet article, nous répondons à toutes vos questions à ce sujet.

avoir une mutuelle pour l'optique

À quoi sert une mutuelle renforcée en optique ?

Comme son nom l'indique, la mutuelle optique est une garantie du contrat de complémentaire santé ayant pour but de compléter les remboursements de la Sécurité Sociale. Ainsi, avec ces garanties, votre mutuelle portera une attention particulière pour les soins en optique.

Grâce à la mutuelle optique, vous serez couvert sur ces différents soins :

Il est donc primordial de souscrire une mutuelle pour être pris en charge pour tous ces soins et de garantir ceux dont vous avez le plus besoin.

Aussi, ces soins ne sont pas bien, voire pas du tout, remboursés par la Sécurité Sociale. 

SoinsPrix constatéRemboursement
Sécurité Sociale
Lentilles800 € / an (lentilles journalières)60 % de 39,48 € (plafond annuel)
montures (adulte)130 €60 % de 2,84 €
montures (enfant)50 €60 % de 30,49 €
Verres30 à 450 €60 % de 2,29 € à 24,54 € (selon le type de verres)
Chirurgie 1 000 à 1 500 € (laser)Aucun

C’est pourquoi la complémentaire santé est une aide financière indispensable pour faciliter votre accès aux soins en optique.

Pourquoi souscrire une mutuelle avec des garanties en optique ?

Si vous avez des besoins en optique, il est nécessaire de souscrire à un contrat de mutuelle ayant des garanties à ce poste. Bien que la cotisation soit plus élevée, celle-ci vous permettra de ne pas débourser des sommes ahurissantes dans les consultations, dans les lunettes ou encore dans la chirurgie. Comme vous avez pu le constater dans le paragraphe précédent, les soins en optique sont très mal remboursés par la Sécurité Sociale.

En étant remboursé de ces soins, vous n'hésiterez plus à consulter et à. vous soigner. Ainsi, vous bénéficierez d'une prise en charge optimale et votre vue ne pourra que s'améliorer.

Prenons l’exemple du remboursement des lunettes. 

Une monture, qui coûte en moyenne 120 €, ne sera remboursée que 1,70 € par la Sécurité Sociale (soit 60 % du TC de 2,84 €). 

Avec une mutuelle qui propose un forfait de 200 € par trimestre, vous serez remboursé 118,30 € (120 – 1,70 = 118,30). 

Pour les verres correcteurs, le TC varie de 2,29 € à 24,54 € et la Sécurité Sociale prend en charge 65 % de ce montant. Vous pouvez donc espérer être remboursé entre 1,48 € et 15,90 € au maximum par la SS. Si le prix des verres est de 80 €, le forfait de votre mutuelle vous complètera le remboursement, ainsi votre reste à charge sera en totalité ou en partie nul.

Cet exemple montre bel et bien l’importance de souscrire une mutuelle avec des garanties en optique, si votre état de santé nécessite ces soins.

Quels sont les différents types de remboursements existants en optique ?

Les différents remboursements des mutuelles

Afin de permettre le remboursement des soins en optique, les mutuelles ont mis en place deux types de remboursement :

Bon à savoir : certaines mutuelles proposent le report de forfait, c’est-à-dire que si vous n’utilisez pas le montant de votre forfait, celui-ci est reporté, intégralement ou partiellement, sur l’année suivante. Extrêmement pratique pour ceux qui changent de lunettes seulement tous les deux ans. 

Il est donc important de connaître les prises en charge de l’Assurance Maladie pour chacun des postes en optique pour savoir quelles garanties vous devez souscrire pour votre mutuelle.

Les soins optiques

Les soins optiques sont pratiqués par deux grandes catégories de professionnels : l’ophtalmologiste et l’orthoptiste. 

Le premier étant le médecin qui surveille votre vue par des examens et qui est habilité à vous prescrire des médicaments, de la rééducation, des interventions chirurgicales ou des équipements (lentilles ou lunettes). Les consultations chez l’ophtalmologiste sont remboursées par l’Assurance Maladie.

Le second est le professionnel qui réalise (sur prescription médicale) la rééducation, l’exploration de la vision et le dépistage des troubles. Les consultations de l’orthoptiste sont prises en charge, si et seulement si, il y a une prescription médicale.

Les lentilles

Les lentilles sont prises en charge uniquement si vous possédez une prescription médicale.

Les troubles suivants sont remboursés par l’Assurance Maladie : 

Les lunettes

En ce qui concerne les lunettes, vous devez aussi avoir une ordonnance. Il y a cinq troubles de la vision qui justifient cette indemnisation : 

La réforme 100 % santé, quels avantages ? 

Le principe du 100 % santé

Vous vous êtes surement déjà posé la question : Comment ne pas payer ses lunettes ?

La réponse est la réforme 100% santé. 

Celle-ci permet, depuis janvier 2020, d'accéder plus facilement aux soins de santé, notamment en optique. Grâce à cette réforme votre opticien est dans l’obligation de vous proposer une gamme « 100 % santé » composée de lunettes 100 % remboursables (exemple : les montures dont le prix est égal ou inférieur à 30 € sont sans reste à charge). 

Aussi, les opticiens pratiquent tous des prix différents, et s’ils sont trop élevés cela peut bloquer l’accès aux soins. Avec cette réforme les prix pratiqués par le professionnel sont plafonnés.

De plus, l’opticien doit vous fournir un devis, dans lequel il propose un équipement complet (verres + monture). L’équipement doit faire partie du panier 100 % santé ou un mixte du secteur à prix libres et du panier 100 % santé.

Bon à savoir : votre assureur peut vous proposer des réseaux de santé, afin de trouver les opticiens pratiquant les prix les plus bas.

Les conditions de remboursement

Pour bénéficier d’une prise en charge en optique, quelle qu’elle soit, vous devez obligatoirement posséder une ordonnance. Celle-ci doit préciser les niveaux de correction pour les deux yeux et s’il y a besoin d’une monture, la prescrire. 

L’Assurance Maladie prend en charge les équipements optiques selon certaines conditions. Comme vu précédemment, cinq troubles de la vision permettent d’obtenir une prise en charge.

Aussi, la Sécurité Sociale émet des restrictions de prise en charge en fonction de l’équipement.

Équipement optiqueLimite de prise en charge
Verres progressifs pour enfantsIncomitance loin/près
Correction prismatiqueStrabisme accompagné de diplopie
Verres teintésPhotophobie permanente, DMLA après chirurgie de la cataracte
Verres neutresAvec prisme incorporé / verre plan en cas d’atteinte unilatérale / verres teintés (voir conditions ci-dessus)

Quelle est la meilleure mutuelle optique ? 

TOP 3 des meilleures mutuelles optique

Nous avons réalisé ce TOP 3 en fonction des garanties optiques présentes sur les contrats de ces assureurs. Nous les avons sélectionnés, car ces compagnies proposent les meilleurs remboursements pour vos dépenses en optique.

En effet, ces assureurs proposent des remboursements allant jusqu’à 300 € + 100 % du tarif de convention pour des montures avec deux verres complexes. Aussi, des forfaits montant jusqu’à 200 € pour les actes chirurgicaux et la possibilité de cumuler les forfaits non utilisés sur 2 ans. Les lentilles refusées par la Sécurité Sociale sont prises en charge par un forfait allant jusqu’à 100 €. Enfin, les montures et les verres de classe A sont indemnisés aux frais réels.

Comment payer moins cher ses lunettes ? 

Les lunettes sont un poste de dépense important, et si votre budget est restreint il faut trouver un moyen de les financer. Plusieurs astuces, outre les garanties de votre mutuelle, permettent de payer moins cher pour ses lunettes. 

En priorité vous devez établir un bilan de vos besoins. Les opticiens ne manqueront pas de vous proposer des traitements pour vos verres (anti reflets, anti UV, anti rayures, etc.). Vous devez au préalable réfléchir à leur utilité, afin de savoir si vous sélectionnez ces traitements, qui sont généralement assez onéreux.

Aussi, comme pour votre mutuelle, vous pouvez mettre en concurrence plusieurs devis. Renseignez-vous auprès de plusieurs opticiens, afin de connaître la fourchette des prix pratiqués. Vous pourrez ainsi choisir les prix les plus bas.

Pour faire des économies, vous pouvez également changer seulement vos verres, sans la monture. En effet, si cette dernière est en bon état, il n’est pas utile d’en acheter une nouvelle. 

Vous êtes également en mesure de profiter du réseau de partenaires de votre mutuelle. Ce réseau présente généralement les opticiens pratiquant les tarifs les moins élevés. C’est donc aussi un bon moyen de faire des économies ! 

Enfin, concernant le choix de l’opticien, privilégiez les grandes enseignes, qui ont la capacité d’obtenir des prix préférentiels, du fait du volume de leurs ventes. Aussi, les enseignes présentes uniquement en ligne permettent d’obtenir des tarifs plus bas, étant donné qu’elles ont moins de charges qu’une boutique physique. 

Comparez les meilleures mutuelles optiques en 2 clics :