Aide à la Complémentaire Santé (ACS) : les nouveaux avantages de la Complémentaire Santé Solidaire (CSS)

En France, si vous percevez de faibles revenus, il existe plusieurs aides pour faciliter le règlement de votre mutuelle. Parmi elles, l’aide à la complémentaire santé. On vous explique tout sur cette aide financière de votre caisse d’assurance maladie.

Mise à jour : L'ACS est remplacée par le dispositif de la Complémentaire Santé Solidaire (CSS)

Aide à la complémentaire santé ACS

Qu’est-ce que l’Aide à la Complémentaire Santé ?

L’ACS est une aide financière qui permet, aux personnes en bénéficiant, de faciliter le paiement de la complémentaire santé. En d’autres mots, cette aide réduit ou prend en charge le montant de votre prime.

Si vous suivez un parcours de soins coordonnés, vous profiterez des tarifs médicaux sans dépassement d’honoraires.

L’aide à la complémentaire santé dispense également ses bénéficiaires des frais de participation de 1 €, des franchises médicales et des avances de frais.

Cette aide peut être accordée à chacun des membres de votre foyer et son montant dépend de votre âge, il varie entre 100 et 550 €.

Bon à savoir : Depuis le 1er novembre, l’ACS et la CMU-C sont réunies dans un nouveau dispositif, nommé Complémentaire Santé Solidaire.

Qui a le droit à l’ACS ?

L’ACS est en fait un complément de la Couverture Maladie Universelle Complémentaire.

En effet, vous pouvez en bénéficier si vos revenus sont faibles, mais qu’ils dépassent le plafond fixé pour obtenir la CMU-C.

Votre éligibilité dépend également de quelques autres critères :

De plus, cette aide ne fonctionne qu’avec certains organismes de complémentaire santé définis par l’État, il en existe 11.

Quels sont les plafonds de l’ACS ?

Les plafonds de ressources pour bénéficier de l’ACS en métropole varient en fonction du nombre de personne dans votre foyer.

Ils vont de 12 084 € pour 1 personne à 25 376 € pour 4 personnes. Au-delà, c’est 4 834 € par personne supplémentaire

Comparez les meilleures mutuelles en 2 clics :